shutterstock_153711533

Quel est le taux d’imposition pour les revenus des parts de SCPI ?

shutterstock_153711533Les SCPI ne sont pas imposées directement, mais chaque associé qui détient des parts est redevable de l’impôt sur le revenu au titre des revenus fonciers, ainsi que sur les plus-values lors de la cession des parts. Chaque année, c’est donc la société de gestion qui transmet aux détenteurs de parts, les montants à déclarer.

Les SCPI sont déclarées dans la catégorie des revenus fonciers

Les revenus issus des parts d’une SCPI sont considérés comme des revenus issus de la location d’un bien immobilier. Vous allez donc déclarer des revenus au service des impositions dans la catégorie des revenus fonciers.

Le régime du micro-foncier en cas de revenus issus de biens détenus en direct

Si vous avez perçu des revenus fonciers issus de vos parts de SCPI dont le montant annuel est inférieur à 15 000 €, vous êtes soumis au régime du micro-foncier.

Le régime réel s’applique en cas de revenus supérieurs à 15 000 € annuels

Vous pouvez également opter pour le régime réel d’imposition, notamment si vos revenus annuels excèdent 15 000 €, ou encore si vous ne percevez pas, outre les revenus issus des parts de SCPI, de revenus issus de biens détenus en direct.

Paul Bourdois vous dit tout ici :  vidéo YouTube

Source Edito SeLoger

Retrouvez l’article complet